Ads

 

Gambas marinés au misoDifficultés : ***  coût : ****  Préparation : 1heure,  temps de marinade : 2 heures.

De grosses crevettes, décortiquées, ici pour faciliter la dégustation, que vous embrocherez sur de petits pics à brochette en bambou, marinées dans une marinade au miso et galanga et grillées (yaki) à la plancha, un plat zen, une autre façon de cuisiner : dépaysement assuré. Vous trouverez du miso (condiment japonais, dans toute les bonnes épiceries asiatiques). 

Mon marché pour 10 brochettes en tapas :

  • 20 grosses crevettes 25 au kg, 
  • Huile de soja,
  • Marinade au miso et galanga :
  • 35 g de galanga frais épluché, 
  • 2 gousses d’ail, 
  • 8 cl de Mirin
  • 80 g de miso blanc,
  • 70 g d’huile de soja, 
  • 10 gouttes d’huile de sésame
  • 1 trait de vinaigre de riz ou à défaut de balsamique blanc. 
  • 10 pics en bambou de 15 cm
  • Sauce ponzu (voir recette)

Progression :

Gambas marinées au misoRéaliser la marinade : Eplucher avec un petit économe les racines de galanga, avec un couteau très tranchant faire de minces tranches que vous retaillerez en julienne puis en très fine mirepoix. Dans un petit blender, mettre la mirepoix de  galanga, l’ail et hacher très finement l’ensemble.

Ajouter les autres ingrédients.

Mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse.

Ajouter quelques gouttes d’eau si cela vous semble un peu épais.

Décortiquer les grosses crevettes en conservant la tête et le dernier anneau de la queue.

Monter les petites brochettes en piquant le dernier anneau de la queue et le milieu de la tête.

Appliquer la marinade au miso au pinceau de cuisine.

Laisser reposer au frais pendant au moins 2 heures.

Cuire les brochettes sur une plancha chaude 3 minutes de chaque coté.

Servir avec une sauce ponzu (sauce soja sucrée japonaise, mirin et jus de citron vert) voir recette.

Un Alsace : un Riesling

 

Ads