Ads

 

Palourdes à la planchaDifficultés :* coût : *** Préparation : 1 heure,  temps de dégorgeage 3 heures. 

Les palourdes japonaises (originaires du pacifique) colonisent de plus en plus nos côtes, les autochtones : la grise Européenne et la rose de Glénans que j’ai utilisée pour cette recette sont de plus en plus rares. La rose est plus fragile et délicate cette palourde se consomme plus souvent cuite car elle se conserve mal. La chair des palourdes, ferme et iodée, se prête bien à une cuisson à la plancha : en quelques instants les coquilles s’ouvrent sans effort à votre convoitise. 

Mon marché pour 8 personnes en tapas :

1 kg de palourdes, 

Une demie botte d’aneth ciselée très finement, 

2 gousses d’ail, 

Quelques graines de baies roses ou poivre bresilien

6 cl d’huile d’olive vierge, 

3 cl d’eau, 

1 trait de jus de citron et de balsamique blanc

3 cl d’huile d’olive pour la cuisson, 

2 citrons, 

Pas de sel pour la cuisson, ni pour la sauce.

 palourde plancha

 

Progression :

Si vous avez pêché les palourdes vous-même : laisser les dégorger (pour éliminer le sable) au moins 3 heures dans de l’eau salée au sel de mer (Gros sel de Guérande) à raison de 30g de sel par litre d’eau, puis ensuite 1 à 2 heures dans de l’eau douce sans sel.


Réaliser l’huile à l’aneth : Mixer avec un petit blender : les gousses d’ail épluchées dégermées, l’aneth ciselée, le vinaigre, les baies roses (poivre brésilien), l’huile d’olive, l’eau si besoin.


palourde1Sur la plancha bien chaude 260° : déposer les palourdes, couvrir avec une cloche, remuer une à deux fois jusqu’à l’ouverture des coquillages.

Déposer les palourdes ouvertes dans un plat et parsemer d’huile d’aneth.

Bien rincer votre plancha après la cuisson des coquillages pour éliminer l’excédent de sel.

Servir avec un sauvignon blanc Charentais

 

 

Ads