Ads

Bao buns avant cuissonEn cuisine je fais souvent de belles découvertes, comme ce vent de folie parisienne qui fait le buzz autour d’un petit pain fourré chinois, que l’on retrouve également dans de nombreuses autres cuisines asiatiques, le bao banh au Vietnam, en Polynésie ils l’appellent chao pao. Après mon crazy burger inspiré du burger aux ramen, je vous propose de faire un nouveau voyage culinaire autour d’un Bao burger. Ce n’est pas une recette mais deux recettes que je vous propose ici : Une autour du poulet, l’autre autour du canard, et pour accompagner et souligner les saveurs de ces deux viandes, un coleslaw de chou chinois au lait de coco, parfumé au basilic Thaï et gingembre. Les buns qui composent ce burger sont vous vous en doutiez, des petits pains au lait cuit à la vapeur comme un classique bao... mais sans farce puisque ce sont les steaks hachés qui vont vont les garnir.

Les images des recettes en HD à la fin des recettes

Mon Bao Burger au poulet, Basilic Thaï

Bao burger au pouletLa première recette est au poulet avec du gingembre, de la sauce char siu prête à l’emploi qui est une sauce BBQ que les chinois apprécient avec le travers de Porc rôti char siu. Cette sauce mélangée à la viande de poulet, est un peu sucrée et aigre douce elle va se marier parfaitement avec le basilic Thaï. C’est très aromatique et avec le coleslaw au lait de coco, un très beau mariage de saveurs, de textures... Je vous recommande un bon Vin d’Alsace, un Gewurtztraminer, ou un Riesling, qui se prêtent bien à la cuisine asiatique.

Difficultés : *** coût : ** Préparation : 35 minutes, (sans les buns et le coleslaw) Cuisson finale : 14 minutes.

Pour 6 Bao burgers moyens au poulet

  • 1 fois la recette des buns style Bao (voir recette dans le lien)
  • 1 fois la recette du coleslaw au lait de coco (voir recette dans le lien)
  • légumes : une plancha de frites de patates douces
  • 400 g de filet de poulet sans peau
  • 35 g de vermicelle de riz chinois
  • 15 feuilles de basilic Thaï
  • 2 cm de gingembre râpé
  • 2 cuillères de char siu sauce (épicerie asiatique)
  • 1/2 poivron rouges
  • 1 petite carotte
  • 4 pieds de ciboulette Thaï
  • 15 gouttes d’huile de sésame
  • 3 champignons noirs.
  • Quelques feuilles de salade (feuille de chêne)

Progression de la recette :

Mettre une petite casserole d’eau à bouillir, réhydrater les champignons noirs et les laisser cuire une quinzaine de minutes. les rafraichir.

Mettre les vermicelles de riz dans un bol et verser de l’eau bouillante laisser refroidir, égoutter.

Réaliser les buns (voir recette)

Réaliser le Coleslaw au lait de coco (voir recette)

Eplucher le gingembre, le râper, ciseler le basilic Thaï, laver et sécher le poivron et le tailler engrosse lanière, éplucher la petite carotte. 

Ciseler la ciboulette.

Steak haché au pouletHacher au hachoir à vis les blancs de poulets, avec les champignons noirs, la carotte, le poivron. Ajouter à cette appareil les vermicelles chinois concassés en tronçons de 1,5 cm, ajouter le gingembre, le basilic Thaï, la sauce char siu, l’huile de sésame. Mélanger l’ensemble et réserver au frais.

Cuisson : Avec un cercle de la même grandeur que les buns bao, mouler des steaks de poulet hachés de 1,5 cm environ d’épaisseur. Réserver les individuellement sur un petit carré de papier cuisson, pour faciliter leur manipulation ultérieure.

Fendre en 2 dans le sens équatorial les buns Bao avec un couteau fin et bien affuté.

Cuire les steaks hachés de poulet sur papier de cuisson de préférence, pour limiter l’adhérence 6 à 7 minutes de chaque coté, toaster 2 minutes  de chaque coté, les buns à la fin de la cuisson des steaks de poulet.

Bao burger coupeMontage : Sur la base du bun la salade, le steak haché de poulet surmonté de coleslaw, le chapeau du bun bao. Un petit pic à brochette pour maintenir l’ensemble.

Servir avec une plancha de patates douces, ou des ramen sauce à votre convenance, ce n’est pas obligatoire. Ici dans l’illustration un sauce chili Thaï

 

Mon Bao burger au canard, miso et cinq parfums

Difficultés : *** coût : ** Préparation : 35 minutes, (sans les buns et le coleslaw) Cuisson finale : 14 minutes.

Bao burger au canardPour cette recette j’ai choisi un assaisonnement très différent du premier : je vous propose du Miso blanc, les cinq parfums chinois, toujours avec une pointe de gingembre et de l’huile de sésame, Ici le canard est bien mis valeur, et se marie très bien avec le coleslaw au lait de coco qui va venir en quelque sorte arrondir les saveurs.

Pour 6 Bao burgers au canard

  • 1 fois la recette des buns style Bao (voir recette dans le lien)
  • 1 fois la recette du coleslaw au lait de coco (voir recette dans le lien)
  • légumes : une plancha de frites patates douces
  • 2 filets de canard soit 500 g sans la peau
  • 1 cuillère à soupe demiso blanc
  • 2 cuillères à café de cinq parfums chinois
  • 2 cm de gingembre râpé
  • 1 petite carottes
  • 3 champignons noirs
  • 2 traits devin de shaoxing
  • 1 trait de vinaigre de riz noir
  • 1 cuillère de Char siu sauce voir image dans la galerie HD (epicerie asiatique)
  • quelques gouttes d’huile de sésame grillée
  • 4 brins de ciboulette Thaï
  • quelques feuilles de salade

 

Progression de la recette :

Mettre une petite casserole d’eau à bouillir, réhydrater les champignons noirs et les laisser cuire une quinzaine de minutes. les rafraichir.

Mettre les vermicelles de riz dans un bol et verser de l’eau bouillante laisser refroidir, égoutter.

Réaliser les buns (voir recette)

Réaliser le Coleslaw au lait de coco (voir recette)

Eplucher le gingembre, le râper, éplucher la petite carotte. 

Ciseler la ciboulette.

Parer et dégraisser les filets de canards. Tailler la viandes en cube pour la passer au hachoir à vis.

Steak de canard assaisonnés et moulésHacher au hachoir à vis le canard, avec les champignons noirs, la carotte. Ajouter à cette appareil les vermicelles chinois concassés en tronçons de 1,5 cm, ajouter le gingembre, la sauce char siu, l’huile de sésame, 2 cuillères à café de 5 parfums, le miso blanc légèrement détendu avec un trait de vin de shaoxing ou mirin, un trait de vinaigre de riz noir. Mélanger l’ensemble et réserver au frais.

Cuisson :


Cuisson : Avec un cercle de la même grandeur que les buns bao, mouler des steaks de filet de canard de 1,5 cm environ d’épaisseur. Réserver les individuellement sur un petit carré de papier cuisson, pour faciliter leur manipulation ultérieure.

Fendre en 2 dans le sens équatorial les buns Bao avec un couteau fin et bien affuté.

Cuire les steaks hachés de canard sur papier de cuisson de préférence, pour limiter l’adhérence 6 à 7 minutes de chaque coté, toaster 2 minutes  de chaque coté, les buns à la fin de la cuisson des steaks de canard.

Montage : Sur la base du bun la salade, le steak haché de poulet surmonté de coleslaw, le chapeau du bun bao. Un petit pic à brochette pour maintenir l’ensemble.

Servir avec la garniture de votre choix, un peu de sauce Char siu à part (ce n’est pas obligatoire)

Ici encore je verrai bien un Alsace : un pinot gris vendange tardive...

Les images des recettes dans la galerie d'images en  HD

 

 

Ads