Ads

 

Fakarava le LagonImaginez vous sur la plage d'un petit motu à Fakarava, c'est la tombée du jour, là bas le soleil sombre vite dans le pacifique, Aïta pea pea : (il ne faut pas s'en faire) Maui ira rechercher le soleil en l'attrapant dans son grand filet tressé avec les cheveux de Hina sa compagne pour que de nouveau : demain il brille de tous ses rayons. Vous avez cueilli un coco, le citron vert est pressé, la pêche du jour : un beau mahi mahi est déjà découpé, attend de cuire sur la plaque chaude de la plancha que Tihoni aura allumé, alors la guitare commencera la bringue, et le ukulélé et la «basse drum» l'accompagnera...

Votre marché :
200 ml de lait coco frais ou en boite


3 cl d'huile d'olive


Le jus de 2 citrons verts 


Les zestes d’un des deux citrons verts


2 cm de gingembre frais râpé


2 échalotes longues


Fleur de sel

Préparation :
Ciseler finement les échalotes
Prélever sur l'un des citrons verts les zestes sans la bourre
blanche, avec un petit couteau coupant bien
Tailler les zestes en fine mirepoix
Presser le jus des citrons verts
Râper la noix de coco fraîche et en extraire le lait avec un linge propre (à défaut utiliser du lait de coco UHT en brick ou boite)
Râper le gingembre
Mélanger tout ces ingrédients intimement, saler avec une pointe de fleur de sel, en donnant un petit coup de girafe (mixeur)


Variantes : Remplacez le jus de citron par du jus de yuzu et le gingembre par du Rea gingembre de Tahiti.

 

Ads