Tronçon de Turbot au poivre de Timut du Népal, vinaigrette passionDifficultés :*** coût : ***** Préparation : 1H30, temps de marinade 2 à 8 heures

 

Passion, et méditation, sur les chemins de Katmandou : Il fallait bien que je recommence ??? Chefounet tu as rechuté ?  Non je médite, il y a bientôt 50 ans naissait un mouvement contre la guerre du Vietnam, vous savez ces chevelus pacifiques qui fumaient des joints et partaient pour cette belle utopie : le Népal. Sans vouloir refaire le monde comme eux, j’aimerai remettre un gros coup de soleil dans notre quotidien, et vous faire rêver. Une recette avec pour casting un poisson noble : le turbot avec un fruit d’une étonnante fraîcheur que j’ai déjà utilisé dans mon premier tome de mon grand livre de cuisine à la plancha : La passion, et puis ce poivre Timut du Népal que Franck de Goût et Nature m’a fait découvrir il y a peu. Le poivre Timut viendra renforcer le goût des fruits de la passion un très bel équilibre : un beau mariage de raison.

Le poivre de Timut (Timur en Anglais) est un faux poivre très proche cousin du Sichuan, mais aussi de celui utilisé au japon sous le nom de poivre sansho. Ce poivre du Népal est la baie séchée d’un petit frêne épineux poussant dans les contreforts de l’Himalaya, plus petit que le Sichuan il exprime beaucoup plus de fraîcheur, des notes d’agrumes (pamplemousse et citron, une persistance en bouche remarquable, qui lui confère des notes poivrées présentes et agréables : une épice qui conviendra bien aux sucré, fruits mais aussi aux poissons comme ici, ou avec des coquillages : noix de Saint Jacques.

 

Mon marché pour 4 personnes :

  • 4 pavés (tronçons de turbot) de 250/300 g chacun soit un turbot de 2,5 kg
  • 5 cl d’huile d’olive

 

La marinade :

 

Légumes : je vous suggère des pommes fondantes au safran des Indes pour ne pas trop s’éloigner du Népal 

 

Les images de la recette dans la galerie HD

 

Réaliser la marinade : Dans le bol d’un petit blender :

Mettre la chair des fruits de la passion (avec les pépins qui corseront le goût, par leur côté boisé)

Ajouter le poivre de Timut entier (il se concassera grossièrement pendant le mélange)

Les gousses d’ail hachées

L’huile d’olive, le balsamique blanc et la fleur de sel.

Donner quelques tours de lame

Habiller et tronçonner votre turbot en conservant la peau (faites le faire par le poissonnier)

Les arêtes et la tête pourront être réservées pour une soupe de poissons ou un fumet.

Mettre à mariner vos tronçons de turbot dans un ou des petits sachets congélations (individuellement)

Laisser reposer au frais deux heures.

Réaliser les légumes : Les pommes fondantes au safran des indes qui se marieront bien avec cette recette

Réaliser la vinaigrette aux fruits de la passion et poivre du Népal

Cuire sur une plancha modérément chaude 230° puis 200° sous cloche 55° à cœur

Il faut compter un douzaine de minutes sur chaque face suivant l’épaisseur des tronçons.

Servir avec les légumes et la vinaigrette que chacun pourra utiliser à sa guise

 

Servir avec un Beaujolais blanc, ou un Riesling Grand Cru